lundi 27 février 2012

L'Harmonium Dumont-Lelièvre de l'église de Saint Rambert sur Loire



jeudi 2 février 2012

Mendionde (64) : un harmonium exceptionnel

01/02/2012

IMG_5944.JPGMonsieur Jean-Bernard Lemoine, président de la  FFAH (Fédération Française des Amis de l’Harmonium) créée en  2004, dresse actuellement un inventaire des harmoniums de France. L’expert a été  émerveillé de découvrir  le  grand harmonium situé sur la  seconde  tribune de  l’église de la  petite commune  de Mendionde :un   monument historique du  patrimoine  national  et musical  d’une  qualité  exceptionnelle, encore jouable. Le  système  "médiophone"  appliqué  à cet  harmonium  ,(inventé  par  Louis Dumont ), permet  à des musiciens  de  faire  des accompagnements  de  qualité, en n'appuyant  que sur une ou deux  notes. D’ailleurs, Monsieur   Jean-Bernard  Lemoine en a profité pour donner quelques   exemples  sonores, ce  lundi 23 janvier, en présence d’un  représentant de la municipalité. Les  plates-faces  et les tourelles  sont décorées de  chanoines (  tuyaux  d'orgue  décoratifs mais  non actifs), et  l’harmonium de  Mendionde  est encore  plus  extraordinaire puisque, construit  vers  1870  aux  Andelys près de  Rouen , il a  été incorporé  dans  un  encorbellement découpé  sur la tribune.  On trouve très rarement des   grands harmoniums à "haut buffet" sur une tribune ; à ce jour , la FFAH  qui a  déjà recensé  plus  de  4.000  harmoniums  dans diverses  régions de  France, n'a guère  trouvé  qu'une  vingtaine  d'instruments  de tribune  et  encore moins,  d'harmoniums  de  3  mètres de hauteur. Des  instruments de cette importance , la  FFAH en a  inventorié  1  en  haute  Savoie, 1  en Savoie, 1 dans le Rhône , 2  dans  la Loire , 1  dans l'Isère,   mais  0  en  Ardèche, en Haute- Loire, Drôme, Hautes Alpes , Lot, etc. ; Paris  et  sa banlieue, à ce jour,  en possèdent  3.
 Un bon dépoussiérage  ferait  du  bien  à ce vénérable  harmonium  possédant 27 registres  dont certains  ont des noms  charmants  fleurant bon l'époque romantique  comme :  Harpe  Eolienne , Bombardon , Echo des  montagnes , Voix angélique , Fagotte, etc. « On peut  s'interroger, pourquoi  ce remarquable  instrument ,  avec son  installation très particulière  et  unique , n’est pas déjà  classé monument historique », s’ interrogeait le président Jean- Bernard Lemoine. D’ailleurs, il se pourrait que la  FFAH propose  de faire,  durant l'été,  une animation  autour de  ce chef d'œuvre de la  facture instrumentale  de l'harmonium  français  au XIX è siècle, afin de  faire  "redécouvrir"  ce  grand  Dumont  âgé  de  près  d'un  siècle  et  demi.