samedi 29 octobre 2016

Un concert d'harmonium d'art pour le carillon en l'église Saint-Paul d'Auterive (31)

Olivier Schmitt et son harmonium Mustel /Photo DR
Olivier Schmitt et son harmonium Mustel /Photo DR
Le projet de carillon suit son cours à Saint-Léon, avec des temps forts qu'il s'agit de ne pas manquer.
Dimanche 6 novembre à 17 heures, par exemple, en l'église Saint-Paul d'Auterive, aura lieu un concert d'harmonium d'art dont la particularité, outre la qualité rare de l'instrument et de l'instrumentiste, est d'être donné au profit du projet d'agrandissement du carillon de Saint Léon. Un concert caritatif donc, animé par Olivier Schmitt, musicologue, compositeur, organiste et harmoniumiste lorrain, qui interprètera des œuvres de Boëllmann, Franck, Guilmant, Karg-Elert, Lefébure-Wély et d'Olivier Schmitt lui-même, sur un harmonium d'art qu'il a acquis en 2010. «L'harmonium d'art, explique le musicien, a été mis au point par Victor Mustel à partir du brevet d'Alexandre Debain (Harmonium 1842). Il lui a adapté divers mécanismes et de nouvelles sonorités pour lui faire atteindre sa perfection à la fin des années 1880.»
Plus concrètement, l'instrument qui sera présenté ce dimanche a été achevé en 1929 et vendu à la basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon de Valenciennes (59) comme instrument de répétition pour la maîtrise. Acquis dans les années 1960 par Olivier Verchain, maire et organiste du village de Salesches (59), il a été racheté en 2010 par Olivier Schmitt. Malgré un entretien régulier, l'instrument nécessitait des travaux importants qui ont été confiés à Dominique Lavabre, restaurateur reconnu en France et à l'étranger, installé tout près d'Auterive, à Miremont. Ce dernier a procédé à une réfection totale de la soufflerie (pompes, valves d'admission, soupapes anti-retour) et à un réglage général de l'ensemble des mécanismes. L'instrument, scrupuleusement et méticuleusement révisé, a ainsi retrouvé toute sa jeunesse et ses possibilités musicales que l'auditoire pourra apprécier lors du concert.
Entrée libre, participation au plateau. Toutes les recettes du concert iront soutenir le projet d'agrandissement du carillon de Saint-Léon, via l'association «Carillons en Pays d'Oc». À noter que l'harmoniumiste accompagnera également la messe dominicale de 11 h 00 sur l'harmonium d'art, ce même dimanche 6 novembre, en l'église Saint-Paul.

LEFEBURE-WELY: Prelude & Allegretto, on Alexandre harmonium

TRITANT: Communion, played on Mustel harmonium

jeudi 20 octobre 2016

Asnières-sur-Vègre. Du vin pour sauver le vieil harmonium

  • Plusieurs centaines de bouteilles de ces vins « qui sont faits pour vieillir » se sont vendues les années précédentes. | Ouest-France

Les Amis des orgues de Parcé, Asnières et Avoise organisent une vente de vin afin de restaurer l’harmonium d’Asnières-sur-Vègre.

Le pli a été pris. Les soutiens des Amis des orgues de Parcé ont relancé l’association pour renouveler l’opération de vente de vins pour la troisième année consécutive.

Objectif : 4000 €

« Après avoir restauré l’orgue d’Avoise et celui de Parcé-sur-Sarthe, nous avons fait établir un devis pour restaurer l’harmonium d’Asnières-sur-Vègre, explique Marie-France Brillet, secrétaire de l’association. Il est actuellement dans l’église de Parcé, mais on nous a dit qu’il venait de là-bas. »
Il faut que l’association réunisse 4 000 € pour lancer l’opération. C’est Alain Boulais, restaurateur d’orgues à Auvers-le-Hamon, qui sera chargé de redonner vie à l’instrument avant qu’il ne soit retourné dans son église d’origine.

Des vins médaillés

« Nous proposons des vins produits par la famille Ponton d’Amécourt avec du bordeaux et du bergerac, dont un médaillé d’or au concours des vins de Paris 2016. »
Plusieurs centaines de bouteilles de ces vins « qui sont faits pour vieillir » se sont vendues les années précédentes. La livraison aura lieu avant les fêtes de fin d’année et la date limite de commande est fixée au 31 octobre. 
++ Bons de commandes disponibles dans la plupart des commerces du village de Parcé, à la mairie et sur le site Facebook de l’association. Tél. 02 43 92 30 66.